Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 11 — 2e trimestre 2020

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et notre Mère qui nous aime tant… ».

Le Père Kolbe commente : « L’Immaculée est la Mère de toute notre vie surnaturelle puisqu’Elle est la Médiatrice de toutes grâces, et même, la Mère de la grâce divine, et donc Elle est notre Mère dans l’ordre de la grâce, dans l’ordre surnaturel. Elle est, de plus, une Mère très aimante, puisqu’il n’y a pas de Mère aussi aimante, aussi aimable, aussi toute à Dieu, comme l’est l’Immaculée toute divine » (20 août 1945).

Télécharger :      pdf 

Le Bon remède en temps d’épidémie

Alors que les premières Médailles Miraculeuses sont fabriquées en 1832, Paris est frappé par une terrible épidémie de choléra qui fait plus de 20 000 morts. En juin, les « Filles de la Charité » ont commencé à distribuer les 2 000 premières médailles, en particulier aux personnes infectées, qui ont rempli les hôpitaux. Les guérisons ont commencé à se multiplier, ainsi que la protection spéciale de Notre-Dame, contre la maladie. Cette simple médaille devenait le moyen privilégié de guérison dans la détresse spirituelle. Alors le peuple de Paris commença à l’appeler « Médaille miraculeuse ».

Télécharger

Le Chevalier de l’Immaculée

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et notre Mère… ». Il faut donc expliquer, autant que possible, le mystère de cette maternité de Marie.
Saint Pie X, dans sa Lettre encyclique Ad diem illum du 2 février 1904, écrite pour le jubilé de la définition dogmatique de l’Immaculée conception (8 décembre 1854), reprend les principes de la maternité spirituelle de Marie sur nos âmes. Voici ces belles paroles de saint Pie X.

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 9 — 4e trimestre 2019

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs… »
Commençons donc par examiner ce qu’est un « refuge ». La première notion qui se présente à notre esprit, quand nous pensons au refuge, est celle du refuge de montagne. Et c’est heureux, car la sainteté est une montagne à gravir. Ce refuge matériel est un abri où l’on jouit de plusieurs bienfaits temporels : 1) la lumière qui préserve des ténèbres extérieures, 2) la nourriture qui refait les forces, 3) la boisson qui rafraîchit des ardeurs du soleil de la journée, 4) la chaleur qui garantit du froid extérieur, 5) le repos qui apporte le réconfort après l’effort, 6) la protection contre les bêtes sauvages qui rôdent aux alentours, 7) l’amitié partagée qui réjouit le coeur de l’homme. Cette description est attrayante, sympathique et séduisante… À partir de cette analyse, transportons-nous dans le domaine surnaturel et marial en particulier.
Le terme de « refuge » nous renvoie directement au message de Notre-Dame de Fatima : « Mon Cœur Immaculé sera ton refuge, et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu ».

Télécharger :      pdf 

Lettre n° 15 du Père Directeur

Pachamama remplace-t-elle Marie ? — Un appel à la réparation
À la fin du synode sur l’Amazonie, le Supérieur général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, nous appelle tous à la prière et à l’expiation: “Le récent synode sur l’Amazonie fut le théâtre d’abominations telles que l’horreur des rites idolâtres pénétra dans le sanctuaire de Dieu d’une manière inconcevable et sans précédent.”

Lettre n° 14 du Père Directeur

Je suis heureux de pouvoir vous adresser ces quelques mots en ce jour anniversaire de la fondation de la M.I. Aujourd’hui, il y a 102 ans, saint Maximilien Kolbe fondait la Milice de l’Immaculée parce qu’il désirait se confier à l’Immaculée seule, Celle-ci étant la victoire dans toutes les batailles qui se déroulaient devant ses yeux, entre Dieu et le démon.

Le Chevalier de l’Immaculée

Le Chevalier de l’Immaculée
Lettre n° 8 — 3e trimestre 2019

La consécration à l’Immaculée que le nouveau chevalier prononce à l’occasion de la cérémonie d’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du ciel et de la terre… »
L’Immaculée est donc Reine du Ciel et de la terre. La Royauté de Marie est une de ces vérités qui est enseignées par le magistère ordinaire universel. Le pape Pie XII l’a confirmé dans sa lettre encyclique Ad cœli Reginam du 11 octobre 1954 :
« La Vierge Marie, Mère de Dieu, règne sur l’univers entier avec un cœur maternel, tout comme Elle est ceinte d’une royale couronne de gloire dans la béatitude céleste. »

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée Lettre n° 7 – 2e trimestre 2019

La consécration à l’Immaculée que le nouveau chevalier prononce à l’occasion de la cérémonie d’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du ciel et de la terre… »

« L’Immaculée » : c’est presque l’unique nom que donnait le Père Kolbe à la très sainte Vierge. Ce titre, utilisé dans la Milice de l’Immaculée pour invoquer Marie, est un titre dogmatique. C’est la piété fondée sur la doctrine catholique ; c’est la doctrine catholique transfigurée par la piété.

Télécharger

Le Chevalier de l’Immaculée

Numéro hors-série

Ce numéro hors-série du « Chevalier de l’Immaculée » a omme but principal de vous informer plus amplement de la dimension de la Milice de l’Immaculée et de son efficacité missionnaire dans les quatre coins du monde qui ne fait que grandir.

Télécharger :      pdf