Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 21 — 4e trimestre 2022

Le privilège de l’Immaculée Conception a été défini comme dogme de foi par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854. Tenir que l’Immaculée Conception est une « faveur singulière » de la Vierge Marie, c’est affirmer implicitement que les autres hommes sont conçus avec le Pé- ché originel. Cela implique la nécessité de la Rédemption et donc d’un Sauveur, Notre Seigneur Jésus-Christ, l’existence de l’Église qui prolonge son œuvre salvifique par le sacerdoce ministériel. D’où, ensuite, la Messe et les sacrements qui sont les canaux de la grâce, en particulier le Baptême et le sacrement de Pénitence insti- tués pour rendre la grâce à ceux qui ne l’ont pas ou plus. Bref, on ne peut parler de l’Immaculée Conception sans parler de toute la foi catholique.

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 20 — 3e trimestre 2022

Le Chevalier se consacre à l’Immaculée, comme le précise la consécration, afin que s’accomplisse ce qui est dit d’Elle : « Elle écrasera la tête du Ser-pent ». Il s’agit là du protévangile, c’est-à-dire de la première malé-diction portée contre l’antique ennemi du genre humain au paradis ter-restre après le péché originel (Gn III, 15).
Le Père Kolbe commente : « Dans les statues et les tableaux de l’Immaculée, nous voyons toujours, à ses pieds, un serpent qui entoure le globe terrestre et dont Elle écrase la tête de son pied. Lui, Satan, entaché du péché, s’efforce de souiller par celui-ci, toutes les âmes de la terre ; il hait Celle qui n’a jamais été contaminée [par le péché]. Il met des embûches à son talon, à ses fils. Mais, dans la lutte, Elle lui écrase toujours la tête pour chaque âme qui recourt à Elle. »
À travers ses explications, le Père Kolbe se montre fils spirituel du Père de Montfort qui a exposé le sens traditionnel du protévangile dans son Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge (VD 51-54).

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Numéro hors-série 1/2021

Nous sommes heureux de vous présenter notre deuxième hors-série du Magazine « le Chevalier de l’Immaculée ». Le nombre croissant des Chevaliers au niveau international a occasionné de grandes avancées dans l’établissement de ce mouvement marial et apostolique.
Nous allons donc parcourir les différentes échelles de la hiérarchie de la M.I., en commençant par l’ouverture du Secrétariat international et son apostolat spécifique de publication et de diffusion.
Puis nous nous dirigerons vers la France et nous ferons enfin un tour d’horizon dans le monde entier pour contempler toutes ces petites étincelles, qui se multiplient pour répandre la lumière de l’Immaculée dans notre monde de ténèbres.

Télécharger :  pdf 

Ordre : https://militia-immaculatae.org/francais/le-chevalier-de-limmaculee/

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 15 — 2e trimestre 2021

Dieu n’a accordé la grâce de l’Immaculée Conception qu’à une seule créature : sa Mère, la Vierge Marie. l’Immaculée Conception est « une grâce et une faveur singulières » propres à la très sainte Vierge Marie. Professer l’Immaculée Conception met immédiatement, par contraste, en lumière le début du deuxième paragraphe de la consécration à l’Immaculée du Père Kolbe : « Moi, N. indigne pécheur ». Le Père commente : « Nous reconnaissons, à ce moment, ne pas être immaculés comme Elle, mais pécheurs ». En effet, « Personne d’entre nous, dit-il, ne pourrait affirmer avoir vécu jusqu’à ce jour sans commettre aucun péché, mais nous nous sentons au contraire coupables de beaucoup d’infidélités ». Donc, en toute vérité, nous nous reconnaissons indignes de nous adresser à Elle…» Et pourtant, beaucoup affirment ne pas « avoir de péchés »…
La pratique quotidienne de l’examen de conscience du soir est décisive pour voir notre indignité… Demandons à l’Immaculée la grâce de bien voir nos péchés, de bien voir que nous sommes indignes et que nous sommes de pauvres pécheurs. Car la Miséricorde de Dieu n’est promise qu’à la misère humaine.

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 14 — 1e trimestre 2021

Médaille miraculeuse… Médaille de miséricorde

Dieu a confié à la Vierge Marie « l’intégralité de l’économie de la Miséricorde ». Cette concession éclate dans les bienfaits que Dieu accorde à l’usage de la Médaille miraculeuse. Voici un exemple.
Le commandant Auguste Marceau est un officier de la Marine française, d’une grande portée intellectuelle et d’une incroyable énergie de volonté. Jusqu’à l’âge de trente-cinq ans, sa vie est loin d’être édifiante. Mais Dieu l’attend à son heure ! Il est frappé par cette Mère bien-aimée que Dieu donne aux hommes pour soutenir leur faiblesse, pour encourager leurs efforts, pour les aider à atteindre le Ciel.

Ayons une grande confiance dans la puissance de la Médaille miraculeuse !

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée (Lettre n° 12 — 3e trimestre 2020)

La consécration de la M.I. à l’Immaculée affirme que Dieu a confié à la Vierge Marie « l’intégralité de l’économie de la Miséricorde ».
Quelle est la beauté et la grandeur de cette « économie de la Miséricorde » confiée à l’Immaculée ? La liturgie, qui fait chanter en l’honneur de Marie, Salve Regina, Mater Misericordiae, et la théologie apportent une réponse lumineuse.
L’oraison de la messe du 10ᵉ dimanche après la Pentecôte affirme que Dieu manifeste surtout sa toute-puissance en pardonnant et en faisant miséricorde : Deus, qui omnipotentiam tuam parcendo maxime et miserando manifestas…

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 11 — 2e trimestre 2020

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et notre Mère qui nous aime tant… ».

Le Père Kolbe commente : « L’Immaculée est la Mère de toute notre vie surnaturelle puisqu’Elle est la Médiatrice de toutes grâces, et même, la Mère de la grâce divine, et donc Elle est notre Mère dans l’ordre de la grâce, dans l’ordre surnaturel. Elle est, de plus, une Mère très aimante, puisqu’il n’y a pas de Mère aussi aimante, aussi aimable, aussi toute à Dieu, comme l’est l’Immaculée toute divine » (20 août 1945).

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et notre Mère… ». Il faut donc expliquer, autant que possible, le mystère de cette maternité de Marie.
Saint Pie X, dans sa Lettre encyclique Ad diem illum du 2 février 1904, écrite pour le jubilé de la définition dogmatique de l’Immaculée conception (8 décembre 1854), reprend les principes de la maternité spirituelle de Marie sur nos âmes. Voici ces belles paroles de saint Pie X.

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Lettre n° 9 — 4e trimestre 2019

La consécration à l’Immaculée prononcée pour l’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs… »
Commençons donc par examiner ce qu’est un « refuge ». La première notion qui se présente à notre esprit, quand nous pensons au refuge, est celle du refuge de montagne. Et c’est heureux, car la sainteté est une montagne à gravir. Ce refuge matériel est un abri où l’on jouit de plusieurs bienfaits temporels : 1) la lumière qui préserve des ténèbres extérieures, 2) la nourriture qui refait les forces, 3) la boisson qui rafraîchit des ardeurs du soleil de la journée, 4) la chaleur qui garantit du froid extérieur, 5) le repos qui apporte le réconfort après l’effort, 6) la protection contre les bêtes sauvages qui rôdent aux alentours, 7) l’amitié partagée qui réjouit le coeur de l’homme. Cette description est attrayante, sympathique et séduisante… À partir de cette analyse, transportons-nous dans le domaine surnaturel et marial en particulier.
Le terme de « refuge » nous renvoie directement au message de Notre-Dame de Fatima : « Mon Cœur Immaculé sera ton refuge, et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu ».

Télécharger :      pdf 

Le Chevalier de l’Immaculée

Le Chevalier de l’Immaculée
Lettre n° 8 — 3e trimestre 2019

La consécration à l’Immaculée que le nouveau chevalier prononce à l’occasion de la cérémonie d’entrée dans la Militia Immaculatæ commence par cette belle invocation : « Ô Immaculée, Reine du ciel et de la terre… »
L’Immaculée est donc Reine du Ciel et de la terre. La Royauté de Marie est une de ces vérités qui est enseignées par le magistère ordinaire universel. Le pape Pie XII l’a confirmé dans sa lettre encyclique Ad cœli Reginam du 11 octobre 1954 :
« La Vierge Marie, Mère de Dieu, règne sur l’univers entier avec un cœur maternel, tout comme Elle est ceinte d’une royale couronne de gloire dans la béatitude céleste. »

Télécharger :      pdf